Se lancer sans risque ? Débuter avec succès en portage salarial

Vous avez comme projet de vous lancer comme indépendant mais vous craignez de franchir toutes les étapes de la création d’entreprise ? Vous faites sans doute partie des nombreux candidats au portage salarial, pour devenir indépendant tout en restant salarié… ! C’est effectivement le surprenant équilibre que procure le portage salarial. Explications !

Le portage salarial un bon moyen de se tester

Le consultant freelance en portage salarial trouve ses propres clients et missions. Il sera ensuite salarié de la société de portage ce qui lui permet de s’affranchir des formalités de création d’entreprise et des tâches administratives et des charges en relevant. Le démarrage de toute activité « indépendante » n’est pas anodin et les conséquences sont immédiates.

La société de portage transforme les honoraires que vous facturerez à vos clients en salaire, déductions faites des cotisations sociales et de ses frais de gestion

En général, le montant du salaire net du consultant représente entre 50% et 65 % de son chiffre d’affaires HT (net à payer + frais professionnels).

Les principaux avantages :

Un intérêt non négligeable : la possibilité, en cas d’échec de votre projet, de bénéficier des prestations sociales inhérentes au statut de salarié : assurance chômage, couverture santé, congés maternité… En termes de création d’entreprise, le portage s’avère un bon moyen de tester le métier d’entrepreneur avant de s’y engager définitivement.

Les prestations de service sur des missions ponctuelles permettent en effet d’acquérir de l’expérience, de prendre la température d’un secteur avant de se lancer, mais aussi de vérifier ses propres aptitudes d’entrepreneur.

Attention le portage salarial constitue une bonne formule de lancement mais il peut très bien être adopté à long terme.

Vous souhaitez plus d’informations sur le fonctionnement du portage salarial. N’hésitez pas à visiter le reste du site.