3 astuces pour apprendre à mieux mémoriser

Avez-vous déjà eu cette impression ?

Vous vous rendez dans une pièce, pour une raison très précise et tout à coup le trou noir ! Vous vous demandez ce que vous êtes venus faire ici ! Vous faites marche arrière et vous vous souvenez enfin ! Il y a plusieurs semaines, lors d’un événement professionnelle, j’ai été présenté à environ 12 personnes, toutes plus importantes les unes que les autres, des cadres dirigeants qui eux-mêmes ont été présentés à 40 personnes différentes.

Et bien savez-vous ce qu’il m’est arrivé ? Je croise l’un d’eux et celui-ci me dit « Alors, Jean, vous allez bien ? »

Cette petite phrase anodine m’a bouleversé ! Comment a-t-il fait pour retenir mon prénom ? On a été présenté en début de soirée et il est minuit passé et il se souvient encore de mon prénom. Le pire, c’est quand j’ai répondu « Oui, tout va bien, je vous remercie … heu … » Je ne me souvenais plus de son prénom ! Imaginez la situation, ou peut-être l’avez-vous vécue vous aussi ?

Vous devez partir de chez vous, pourtant vous ressentez un sentiment de doute, une appréhension :

– Est-ce que vous n’avez rien oublié ?

Qui ne s’est jamais retrouvé devant un trou de mémoire ?

Pourtant, que ce soit pour un |audition, dans votre boulot ou carrément pour faire vos acahts votre mémoire est un outil précieux qui peut vous éviter bien des frustrations et vous permettre de gagner un temps précieux. Mais encore faut-il savoir l’apprivoiser…Pour cela, je vous propose de découvrir trois astuces qui vous permettront de faciliter la mémorisation des informations que vous souhaitez retenir.

Développez vos facultés de mémorisation : Exercez votre mémoire

Votre mémoire, pour devenir une alliée fidèle, a besoin de travailler, aussi il est important de régulièrement la mettre au travail pour développer ses facultés. Mettre sa mémoire au travail ne veut pas forcément dire apprendre les mots de votre dictionnaire. Non, il est préférable, au contraire, de trouver un moyen ludique, un jeu qui vous donnera envie de développer les facultés de votre mémoire. En effet, pour favoriser le développement de votre mémoire, il faut d’abord prendre goût aux avantages que cela va vous procurer, alors, quoi de mieux pour commencer à travailler votre mémoire que de jouer.

Par exemple, si vous aimez les jeux de cartes, le tarot ou la belote sont des jeux qui font appel à votre mémoire tout en vous permettant de vous amuser. Si vous aimez la lecture, vous pouvez avant de vous endormir en profiter pour vous rappeler les passages du livre que vous êtes en train de lire. En faisant appel à votre mémoire régulièrement de manière ludique, non seulement vous l’exercez et ainsi vous la développerez, mais en plus vous prendrez goût à le faire.

Aidez votre mémoire en faisant des pauses

Les troubles et les problèmes de mémoire sont souvent la manifestation d’un signe de fatigue ou de surmenage. Aussi il est important de savoir vous relâcher, vous détendre et de bien dormir. En effet, votre cerveau a besoin de repos pour bien digérer l’information qu’il reçoit, aussi vous astreindre à apprendre quelque chose alors que votre esprit est saturé ne sert à rien et peut même produire l’effet inverse. Si vous êtes tenus de vous concentrer de nombreuses heures dans la journée, pensez donc à faire une pause toutes les 50 minutes environs. Ne vous éternisez pas non plus sinon le redémarrage sera difficile.

Les aides mémoires : techniques de mémorisation

Lorsqu’il s’agit d’apprendre et de mémoriser une information, chacun a ses petits trucs. Voici quelques techniques pour vous aider à mémoriser facilement.

– Identifier la mémoire qui vous convient le mieux

Il existe différentes sortes de mémoire et chacun de nous est plus ou moins sensible à l’une d’entre elles.

Et vous, à quel type de mémoire êtes-vous le plus sensible ?

• La mémoire Visuelle: Certaines personnes ont plus de faciliter à retenir ce qu’elles voient. Si c’est votre cas n’hésitez pas à visualiser une image pour retenir ce que vous désirez mémoriser.

• La mémoire Auditive: Vous êtes sensible aux sons, répétez-vous à haute voix ce qu’il vous faut retenir.

• La mémoire Scripturale: Vous mémorisez ce que vous écrivez, alors prenez une feuille et un papier et commencez à écrire.

– Associez ce que vous devez apprendre et mémoriser à ce que vous savez déjà. – Pour que ce que vous apprenez s’enchaine logiquement dans votre esprit, il faut que vous fassiez référence à ce que vous avez déjà appris. Ainsi, vous pourrez associer et intégrer vos nouvelles connaissances de façon naturelle. N’essayez pas de mémoriser inutilement quelque chose que vous ne comprenez pas, ce serait une perte de temps car l’information ainsi retenue ne le sera pas pour très longtemps et surtout ne vous sera pas d’une grande utilité.

– Utilisez un moyen mémo-technique – Il s’agit de retenir une phrase dans laquelle figure les mots ou les préfixes qui vous permettront d’avoir facilement accès aux données que vous devez mémoriser.

Par exemple pour retenir les conjonctions de coordination il suffit de retenir la phrase : Mais où est donc Ornicar ? (mais, ou, et, donc, or, ni, car)

Vous avez maintenant quelques techniques pour vous permettre de développer votre mémoire. Néanmoins, vous pouvez encore étendre les capacités de votre mémoire de façon prodigieuse en pratiquant certains exercices et en suivant les conseils d’un expert.